MON séjour au Mali (5) Ségou : BOGOLAN et INDIGO

Publié le par jane



Sur la longue route entre Bamako et Djenné il y a Ségou... 
En regardant mes photos ce sont les couleurs du Marché de Djenné qui m'ont fascinée ,
c'est pourquoi j'ai commencé par ça...
Mais revenons donc 200 à 250 kms plus au sud . Trois cent Kms après Bamako , Ségou a beaucoup de charme !
C'est une halte de choix (je fais mon Petit Fûté !)
sur les bords du Bani , un gros affluent du Niger .
Il y a même un hôtel très agréable au bord de l'eau et l'on peut se baigner dans le fleuve .
Non , il n'y a pas de crocodiles !
A part les balades dans Ségou et les environs immédiats , 
il y a une fabrique de tissus peints
où l'on vous explique le B+A BA
de tentures et couvertures Bogolan et Indigo
Qui sont une tradition très ancienne au Mali...
Le Bogolan est fait sur coton , et obtenu à partir d'argile , d'écorces , de feuilles de diverses plantes ,
avec lesquelles on fabrique des décoctions plus ou moins sombres
dans lesquelles on trempe le tissu.
Le décor est appliqué à la main par des artisans qui sont de véritable artistes...
Le "Bogolan Fini" a forcément des noirs , gris , obtenus par application de boues d'argile noire chargée
en sulfate de fer...

Le "Gala" ou "Indigo" est un tissu teint en bleu obtenu à partir d'indigo , plante fréquente dans les zones humides :
les feuilles sont pilées et mises à fermenter avec de la potasse...
Tous les dessins portés sur les tissus ont un sens symbolique :
tout tourne autour de la famille , du droit chemin , de l'amitié , de l'entraide , de la trahison...

Ces tentures sont magnifiques mais relativement fragiles :
lavage à la main à l'eau froide ou nettoyage à sec...




 



 
Les grosses pierres que vous apercevez dans la cour servent à maintenir en place les tentures quand elles sèchent au soleil






 








Un véritable cours !!








Les différents tons obtenus à partir de la force des décoctions




Différents tons obtenus à partir de l'indigo









Les "saucisses sont faites en terre , elles peuvent servir de guirlandes , on peut en faire des rideaux....




Les argiles




Le four pour les décoctions




Tissus indigo




A savoir par coeur pour demain !!! Interro écrite !   


A+



 

Publié dans MON séjour au Mali

Commenter cet article

sieglind la dragonne 25/11/2009 07:47


J'adore les ateliers de tisserands ou les tanneries alors cet atelier de teinture, ça entre dans la catégorie... magnifique rendu, c'est vrai que ce sont des artistes !


jean-pierre 17/11/2009 18:43


bonsoir Jane . encore un beau reportage , tu as ta carte de journaliste ! j'adore toutes ces couleurs et naturelles en plus . tu dois te régaler avec toutes ces visites . bonne soirée ma belle .
je t'embrasse


jane 18/11/2009 12:50


Je me suis régalée , mais je suis contente de rentrer....Bisous Jean-Pierre !


fbd 17/11/2009 17:23


Je pensais à les dessiner eux…


jane 18/11/2009 12:49


Les deux solutions sont valables !!!


fbd 17/11/2009 11:44


Ce sont des quasi monochromes de couleurs chaudes, parfois quelques tons bleus… ça doit être superbe pour dessiner et peindre des portraits…


jane 17/11/2009 17:20


A côté des dessins traditionnels , les artisans se lancent maintenant dans des motifs plus modernes , fantastiques , voire carrément figuratif : j'aime un peu moins...Mais c'est vrai qu'avec les
mêmes techniques ancestrales on peut faire n'importe quoi.....


PC 16/11/2009 23:23


les couleurs originelles


jane 17/11/2009 17:17


Terre et herbes macérées ou en décoction : que du naturel ! Ils tissent aussi eux-mêmes leur bandes de coton qu'ils assemblent...