Ombre et lumière dans l'Art

Publié le par jane


J'ai trouvé pas mal de théories sur les contrastes dans l'Art qui sont souvent exprimés dans les tempêtes et les orages pour exprimer une idée ou un problème philosophique ou religieux ; mais il me faut encore trouver des oeuvres : pour l'instant je n'en ai que 2 qui correspondent exactement à ce que je cherchais , j'ai manqué de temps pour en chercher d'autres...

 

 

"  La tempête et l’orage sont des objets de description dramatique ou pittoresque particulièrement en faveur, propres à nourrir de façon privilégiée la réflexion sur l’expression des passions. Dans les représentations offertes par les artistes, les deux plans psychologique et cosmique semblent se répondre : le désordre exceptionnel du monde (cataclysme météorologique) offrirait le reflet extériorisé des désordres passionnels des acteurs humains. Souvent la tempête est à l’image des tumultes du cœur et, parce qu’elle revêt des caractères désordonnés excessifs et paroxysmiques, suscite des questions essentielles : Que va-t-il succéder à ce désordre ? Assistera-t-on immanquablement à la fin du chaos et au retour au calme rassurant, image d’une raison finalement triomphante ?
" De grands problèmes techniques ne cessent d'être examinés : comment la musique, qui est harmonie, peut-elle manifester le bruit discordant ? Comment la peinture, qui joue de la lumière et des couleurs, exprime-t-elle l'angoisse de l'assombrissement ? De quels tours rhétoriques le poète désireux d'imiter son objet chaotique, débordant de toute proportion décente, se servira-t-il ? Les différentes réponses proposées reflètent la palette diversifiée des conceptions esthétiques concurrentes. Le XVIIe siècle hérite d'une acceptation ancienne du sublime. Mais le XVIIIe siècle accueille des innovations venues d'Angleterre : à la faveur d'une sensibilité nouvelle et d'émotions requalifiées (le « beau terrifiant », l'« horrible exquis ») s'expriment de nouvelles aspirations (mais aussi des inquiétudes : il se prépare sur le plan politique un « cataclysme » sans précédent, la Révolution, aussitôt « pensée » à l'aide de la métaphore de la tempête). Mais si ces représentations littéraires, musicales et picturales connaissent une telle faveur, c'est aussi parce qu'elles sont associées à d'autres interrogations sollicitées par des expériences bien réelles. Avant de faire l'objet d'une symbolisation, l'événement naturel violent survient dans l'histoire moderne, contemporain d'une réflexion philosophique particulièrement vive sur le Déluge biblique, les déluges hypothétiques de l'Histoire et la théorie des climats. "


Grâce au renseignement de Philippe je sais que c'est un extrait d'un colloque sur les climats , ici dans ses rapports à l'Art .

 

 


 



Je vais en chercher d'autres (si j'ai le temps) , mais d'abord je vais vous remettre la photo que j'avais faite il y a quelques mois




Et celle-ci (parmi d'autres de Philippe Charpentier http://www.fotofilou.com/)




A+



Commenter cet article

jane 16/05/2009 12:01

J'ai tapé "tempêtes , orages ", et quelques autres mots , mais je n'ai pas trouvé grand chose...Les musées sont bien protégés ! J'ai trouvé deux ou 3 affiches mais impossible de les grossir sans avoir ALLPOSTER en plein milieu...Je crois que c'est finalement dans tes photos que je trouverais ce que je veux...plus moyen de trouver ta rubrique "ciels" et les qqs photos que j'ai copié dans mes Images , ne paasent pas sur mon blog...je sais pourquoi , et de toutes façons je ne vais pas te piller , mais plus je vois tes photos , plus je me dis que tu devrais faire une expo...

PC 16/05/2009 09:00

Avec les chefs d'oeuvre ce n'est pas la sensibleire mais la sensibilité , la sensiblerie c'est avec la merde genre chansons pleurnichardes et nombrilistes ou autre ! Pour ces atmospheres il y a tout le 19 eme , les romantiques etc; d'ailleurs il suffit de taper tempete dans google image et je suis sur que tu vas en trouver plein. Bon comme dirais quelqu'un c'est pas le tout mais j'ai un golf a faire un repas pour 6 etc;etc;

jane 17/05/2009 13:16


Et tous les gens (fort nombreux , hélas !!!!!) qui ne connaissent et ne connaîtront jamais les "chefs d'oeuvre" , ils sont voués à cette sensiblerie ridicule toute
leur vie ??
Pour clore ce débat , je pense (et tu sais que j'ai toujours raison !!) que la sensiblerie est une sensibilité exacerbée , un peu maladive disons...Elle n'a que des avantages finalement malgré la
nuance péjorative qu'elle contient , car elle n'empêche pas d'être fortement émue devant les "chefs d'oeuvres" et de pleurer comme une Madeleine en entendant une chanson de Piaf , ou en lisant un
roman sentimental....La seule sensiblerie qui soit vraiment "grave" est celle qui empêche de vivre , mais on entre dans la psychiatrie...


lumi 16/05/2009 06:50

debout là dedans !!!!ciel menaçant sur cannes ....

lumi 16/05/2009 06:49

debout là dedans !!!!ciel menaçant sur cannes ....

lumi 16/05/2009 06:49

debout là dedans !!!!ciel menaçant sur cannes ....

jane 16/05/2009 11:43


Très très beau ici (pas dans mon blog , dans la réalité !) , tu as mal choisi ton coin !! Et puis tu es beaucoup trop loin de la mer...Je sais , c'est un prétexte pour
faire de la moto !...