Pauvres Platanes !

Publié le par jane

 
     
 Accueil > La flore > Les platanes et la maladie du chancre coloré

 Les platanes et la maladie du chancre coloré
 

 


 

 

L’ensemble des platanes ayant été planté en bordure de nos routes et rivières sont des clones issus d’une même souche hybride : Platanus x acerifolia. Cette dernière est le résultat des bouturages et croisements de Platanus occidentalis (d’origine outre-Atlantique) et de Platanus orientalis (d’origine orientale), tous deux importés en France à l’époque des grands voyages et découvertes du XVIIème siècle.
Platanus x acerifolia présente l’avantage de croître rapidement et de posséder un port majestueux.

Malheureusement, depuis quelque décennies, on observe un dépérissement de ces platanes, malades à cause d’un champignon : le chancre coloré.

Alignement de platanes chancrés

Comment est arrivé le chancre coloré en France ?

Le chancre coloré, ou Ceratocystis fimbriata f.sp. platani, a été introduit en France lors du débarquement américain à Marseille, en 1944, en étant présent dans le bois des caisses de munition, fabriquées en platane naturel du continent nord américain (Platanus occidentalis).

Ce champignon a d'abord contaminé les platanes de Marseille, puis s’est propagé dans toute la Provence. Contrairement aux souches naturelles dont il est issu, le platane hybride n’est pas résistant à la maladie causée par le chancre coloré. Les sujets contaminés meurent donc irrémédiablement. Par ailleurs, les platanes implantés en France étant quasiment tous identiques sur le plan génétique, ils sont tous exposés à cette pathologie.

Apparition et développement de la maladie du chancre coloré

Le plus souvent, le champignon infecte, dans un premier temps, la base de l’arbre et une partie du tronc. L’arbre, pour se défendre, bloque les vaisseaux conducteurs de sève de la partie infectée pour essayer de neutraliser le chancre coloré. En dépit de cette réaction, le champignon arrive à circuler à travers toute les parties du bois (et pas seulement la sève) et à migrer vers les zones encore saines. Le platane essaie alors à nouveau de se défendre et le phénomène se reproduit … jusqu’à ce que l’arbre meurt par le blocage complet de tous ses vaisseaux conducteurs de sève.

Le chancre coloré est un champignon très virulent et capable de se disperser par de nombreux moyens :

  • l’eau qui transporte les spores  largués depuis les platanes infectés en amont ;
  • les outils (scies, tronçonneuses …) ;
  • les engins (chenilles, godet …) ;
  • les blessures de l’arbre (infligées par des castors, des ragondins, des objets dérivants lors des crues …) ;
  • le contact d’un sujet sain avec des sujets atteints, à travers les branches et racines soudées.

Ce champignon se propage ainsi très facilement et exige le respect de mesures prophylactiques importantes.

Comment reconnaître un platane malade ?

 

Le diagnostic n’est pas toujours évident, surtout aux premiers stades de la maladie. Un platane atteint du chancre coloré présente tout d’abord un feuillage anormalement clairsemé et éclairci. Puis de longues traînées colorées violet-noir à rouge-violacé, appelées « flammes », apparaissent sur l’écorce. Cette dernière se fendille en puzzle régulier sans toutefois tomber.

flamme sur charpentière

écorce d'un platane chancré

Que faire lorsqu’un platane est atteint du chancre coloré ?

Un platane atteint est condamné à court terme et peut donc devenir dangereux rapidement (risque de chute, etc.). De plus, sans mesure prophylactique, le chancre reste actif et peut facilement contaminer d’autres arbres.

Afin de limiter l’expansion de la maladie, il appartient à chaque propriétaire riverain d’abattre et de traiter ses platanes malades, dans le respect de la réglementation en vigueur et des mesures de prévention à appliquer


Je me demande bien ce que font les Mairies de Toulon et de La Seyne , car les pauvres platanes sont tous en train de rendre l'âme !!! Je crois que je vais aller pousser un cri !!

CIAO

 


 


 

Commenter cet article

syboule 18/04/2008 16:05

aie aie aie : décidement tout va mal !!fuiiit enfin ! bon courage et bon week end !!!

jane 18/04/2008 20:01


Salut Syboule ! merci de ton petit passage sur mon blog ! C'est vrai qu'il n'y a pas grand chose qui va bien !!


skal 18/04/2008 16:03

je m'aperçois que j'ai eu les memes passe-temps que Sieglind quand j'etais enfant mais je pense aussi aux personnes qui se sont retamées la tronche contre ces "jolis" platanes lors d'un deplacement ..halte aux platanes qui traversent les routes sans prevenir !!!

jane 18/04/2008 19:59


je n'ai jamais compté les platanes , moi c'était plutôt les voitures blanches ou noires , ou rouges de temps en temps !!
Pour ce qui est des platanes au bord des routes à forte circulation , c'est vrai qu'on avait parlé de les arracher , mais maintenant avec les limitations de vitesses vraiment "escargotesques" (ça
c'est un mot pour Dragonne !) y'a plus vraiment de risques !!


poeticluso 18/04/2008 09:52

Tu as raison de pousser un cri. Il faut sauver les platanes de Toulon et de La Seyne.Bonne journée. Bisous Jane.

jane 18/04/2008 19:55


C'est tout le sud qui est touché , pas seulement Toulon et La Seyne !! Bon WE Poète !


sieglind la dragonne 18/04/2008 09:38

Très  intéressant  ce billet ! Je ne connaissais pas ce parasite des platanes et en effet, je me demande ce qu'on fait pour enrayer le processus.... ça serait ballot de paumer une essence qui a fait mes délices (vi, mes délices, quand je m'amusais à les compter, ou les bagnoles  d'un certain modèle durant nos longs déplacements d'une région à l'autre quand on était mômes)Bonne journée ma belle (enfin bonne..; tout est relatif vu ce qui est prévu comme météo... aujourd'hui et pour la fin de semaine !)

jane 18/04/2008 19:54


Il a plu toute la journée ici , et le soleil réapparaît juste avant de se coucher ! Petite journée pour lui , il s'est pas fatigué ! Je me console en disant que ça
fait du bien aux fleurs et aux platanes !
Bsous Belette !


G. de B. 18/04/2008 08:51

La maladie n'est pas arrivée jusque chez moi, les platanes se portent très bien...Mais il est vrai qu'il y a quelques années, la mairie s'est acharné sur l'un d'eux qui repoussait tout le temps...Je me suis demandée pourquoi, mais tu me donnes peut-être la réponse...

jane 18/04/2008 09:32


C'est étonnant car tous les platanes du Sud sont touchés , paraît-il ! Vous avez peut-être une politique écologique plus efficace que par chez nous...