Poésie et Vérité

Publié le par jane


Bonjour !



J'ai toujours aimé la poésie , mais si elle berce mon coeur elle ne satisfait pas mon esprit !

Comme tout un chacun je cherche la vérité et dans le désordre de ma vie , j'ai du mal à m' y retrouver , je suis perdue même , je ne comprendrai jamais rien...
.
La poésie philosophique qui émet  des vérités avec une certitude enrobée de beauté m'est suspecte .

Pourtant c'est avec délice que je me plonge dans ce miel, que je m'y englue !

Sûre pourtant que la vérité n'est pas là , mais toujours au-delà ou en deçà de ces mots
qui me sont un havre de quelques instants !

J'ai découvert par hasard un poète que je ne connaissais pas .
Il parle des différentes circonstances de la vie (jusqu'à la mort)

Ci-dessous il poétise sur le mariage :

 

Vous serez ensemble quand les blanches ailes de la mort disperseront vos jours.

Oui, vous serez ensemble même dans la silencieuse mémoire de Dieu.

Mais laissez l'espace entrer au sein de votre union.

Et que les vents du ciel dansent entre vous.

Aimez-vous l'un l'autre, mais ne faites pas de l'amour une chaîne.

Laissez le plutôt être une mer dansant entre les rivages de vos âmes.

Emplissez chacun la coupe de l'autre, mais ne buvez pas à la même coupe.

Donnez à l'autre de votre pain, mais ne mangez pas de la même miche.

Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux, mais laissez chacun de vous être seul.....

   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
Sur les enfants




Vos enfants ne sont pas vos enfants.

 

Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à la Vie.

 

Ils viennent à travers vous mais non de vous.

 

Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne sont pas à vous.

Vous pouvez leur donner votre amour, mais pas vos pensées.

 

Car ils ont leurs propres pensées.

 

Vous pouvez héberger leurs corps, mais pas leurs âmes.

 

Car leurs âmes résident dans la maison de demain que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

 

Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux, mais ne cherchez pas à les faire à votre image.

 

Car la vie ne marche pas à reculons, ni ne s'attarde avec hier.

 

Vous êtes les arcs desquels vos enfants sont propulsés, tels des flèches vivantes.

 

L'Archer vise la cible sur le chemin de l'Infini, et Il vous tend de Sa puissance afin que Ses flèches volent vite et loin.

 

Que la tension que vous donnez par la main de l'Archer vise la joie.

 

Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime également l'arc qui est stable.



Sur la tristesse



Plus profonde est l'entaille découpée en vous par votre tristesse, plus grande est la joie que vous pouvez abriter.


Ca , j'ai jamais remarqué !



Ciao et à +

 

 

Commenter cet article

sieglind la dragonne 02/11/2007 13:33

J'ai du mal avec la poésie, à part Prévert, mais tu aurais pu t'en douter hé, hé.. Ce n'est pas en elle que je puise les réponses (en cherche-je d'abord ....)  mais je conçois que la "musique" des mots touchent le coeur de certains, ça c'est certain.. Chacun puise au puit de sa sensibilité particulière, d'aucuns piochent la prose, d'aucuns la rime... tout est bon du moment qu'on y trouve réconfort s'pas ma belle ?Bises et je me manifeste enfin, il serait temps après plus d'une semaine hé, hé

jane 02/11/2007 15:40

Comme tu dis !! Moi j'ai une envie folle de gâteaux , ça résout tous mes problème sauf celui du surpoids , donc je me culpabilise un peu !!   ;-)))

G de B 31/10/2007 08:44

Je trouve ces poèmes plein de sagesse...

jane 31/10/2007 09:36

Bien écrits , mais sages et faux ! Le ton définitif "donneur de leçon" , obéir , suivre ma recette et vous vivrez heureux ne me plaît pas ! C'est tellement plus compliqué !

TJ 30/10/2007 22:12

Je ne comprends pas toujours tout mais j'aime m'écouter dire ces lignes...

jane 30/10/2007 23:00

Ca ne m'étonne pas de toi , mais je préfère ta poésie qui parle au coeur sans prétention pas à la tête , la poésie donneuse de leçons , rien à foutre , n'empêche que je me laisse bluffer par les mots , toujours..Bonne nuit ,bisous TJ.

Velutine 30/10/2007 20:13

Je reprends mes visites petit à petit ... J'ai reconnu aussi Kalil Gibran que j'aime beaucoup ; on m'a offert son poème sur les enfants . Je ne connaissais pas celui du mariage mais il rejoint ma philosophie du couple mais si bien dit ...Un proverbe dit : un couple , c'est 3 personnes  = 1 personne + 1personne + le couple  !  Je repasserai lire tes articles que j'ai manqués Biz et bonne soirée

jane 30/10/2007 20:51

Bonsoir , vélutine , tu vas avoir du boulot si tu veux tout rattraper ! J'espère que tu vas bien et ton mari aussi ! Biz et à+ chez toi !

P Charpentier 30/10/2007 19:00

J'aime dans la poesie la musique des mots ,pas forcement le sens

jane 30/10/2007 20:48

Ce type de poésie "philosophique" est pleine de sentences et d'aphorismes ! C'est bien dit mais ça fait appel à l'intelligence avant tout en voulant emprisonner le jugement fans la beauté des mots ! je préfère la poésie narrative ou lyrique , au moins on n'a pas besoin de se demander si le poète nous emmène en bateau , on part volontiers en croisière sans arrière pensée ! Bisous Philippe